Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Les visites insolites du CNRS, fête de la science 2022

octobre 10 @ 9h30 - octobre 12 @ 11h30

Le Spectropole (Fédération Sciences Chimiques Marseille) organise avec le CNRS deux sessions de visite de ses services dans le cadre des visites insolites de la fête de la science 2022, les 10 et 12 octobre. Le thème de cet évènement est ‘Voir l’invisible’.

#CNRSinsolite

Au travers d’une énigme à résoudre les visiteurs rencontreront les ingénieurs du Spectropole et pourront découvrir des appareils très performants permettant d’étudier la matière dans ce qu’elle a de plus intime.

Le synopsis de l’énigme à résoudre :

Hier un homme, M.Cannas, est retrouvé inanimé dans une unité de production d’aspartame, l’aspartame est un édulcorant bien connu, il a un pouvoir sucrant 100 fois plus élevé que le sucre et est très faible en calorie. Il est donc utilisé dans de nombreux produits dits « lights » ou « allégés».

 

Revenons à la victime, M. Cannas était chimiste et travaillait sur la chaine de production, la police scientifique arrive sur les lieux et analyse la scène de l’incident. De la poudre est retrouvée sur et sous le corps de la victime, elles sont récupérées pour des analyses ultérieures. La tête de la victime semble avoir heurté une paillasse, la mort vient probablement de cet évènement. Les appareils du spectropole entrent alors dans la danse : ces poudres vont être analysées afin de déterminer leur composition et le portrait-robot des composés chimiques va s’affiner au fur et à mesure.

PRESENTATION de différentes techniques : spectrométrie de masse, puis analyse élémentaire pour la composition chimique et enfin RMN pour la structure générale de la molécule.

Les résultats montrent sans ambiguïté que les échantillons de poudres correspondent à l’acide aspartique, un des deux composés chimiques entrant dans la synthèse de l’aspartame, rien d’illogique !

Cependant l’avocate embauchée par la famille de la victime a des soupçons. Pour elle, ce n’est pas un accident. En effet cet évènement arrive juste après un problème important et encore irrésolu dans l’usine de production d’aspartame. Toute la production finale a été perdue la veille car la synthèse a été perturbée et les pertes s’élèvent à plusieurs millions d’euros !

A la demande de l’avocate des analyses complémentaires sont effectuées sur les poudres et la salle est fouillée une seconde fois.

Les scientifiques utilisent alors de nouvelles méthodes de caractérisation : la diffraction des rayons X sur monocristal et le dichroïsme circulaire.

Et là, la surprise est totale ! Les molécules composant les 2 poudres ont bien la même composition et la même structure générale, l’acide aspartique, mais elles sont l’image miroir l’une de l’autre. L’une (l’acide L-aspartique) est bien celle utilisée dans la synthèse de l’aspartame, l’autre (l’acide D-aspartique) ne peut pas réagir dans le processus de synthèse. La seconde molécule a donc dû être introduite dans la chaine de production, ce qui a provoqué l’incident de la veille. Cette molécule n’est normalement pas présente dans l’usine pour éviter tout problème, elle a dû être apportée intentionnellement. Quelqu’un l’aurait-elle introduite dans le but de perturber la production ? Pour quelle raison ?  Participez à l’enquête pour résoudre cette énigme !! 

Détails

Début :
octobre 10 @ 9h30
Fin :
octobre 12 @ 11h30
Catégorie d’évènement:

Organisateur

CNRS
E-mail :
fanny.thavot@cnrs.fr

Lieu

Site Saint-Jérôme
France + Google Map