Offre de poste CDD

Offre de poste CDD

Ingénieur-e de recherche pour les études supramoléculaires de nanographènes chiraux à l’état solide (H/F)

Missions

L’ingénieur.e recruté.e réalisera les différentes étapes des études supramoléculaires cristallographiques et chiroptiques afin de développer de nouvelles connaissances sur le phénomène d’induction de chiralité. Il/elle sera en charge du criblage de la cristallisation des composés d’intérêt, en explorant le polymorphisme et la formation de co-cristaux de divers hydrocarbures polycycliques chiraux (chiralité chimique et isotopique). Il/elle caractérisera ensuite ces systèmes par diffraction des rayons X sur monocristal et, à partir d’une sélection des systèmes les plus pertinents, il/elle étudiera leurs propriétés chiroptiques à l’état solide par dichroïsme circulaire électronique et vibrationnel (CD : ECD/VCD) dans le but de relier les caractéristiques des spectres CD aux interactions supramoléculaires au sein du cristal.

Activités

– Bibliographie sur les modes de cristallisation de la famille des composés d’intérêt
– Choix des systèmes soluté/solvant
– Screening de cristallisation
– Mesures DRX monocristaux et résolutions structurales
– Mesures en CD solide sur une sélection de systèmes
– modélisation moléculaire/calcul des spectres CD
– Caractérisation des marqueurs de chiralité supramoléculaire

Compétences

Un doctorat dans le domaine de la chimie du solide ou en physicochimie est requis. Le/la candidat.e doit avoir de solides connaissances dans au moins 3 de ces 4 domaines : chiralité moléculaire, structures cristallines, spectroscopie optique et chimie théorique.

Contexte de travail

Le projet TWISTAR financé par l’Agence Nationale de la Recherche s’étend sur 4 ans (2020-2023) et réunit trois équipes de l’Institut des Sciences Moléculaires de Marseille (iSm2) et le pôle chiralité de l’équipe Spectropole de la Fédération Sciences Chimiques Marseille (FSCM). L’ensemble du projet vise à fournir des informations détaillées sur le potentiel scientifique et technologique des grands hydrocarbures polycycliques aromatiques – ou non – fortement déformés (nanographènes tridimensionnels) en utilisant une approche globale combinant la chimie organique de synthèse expérimentale et la chimie physique organique expérimentale et théorique. Ces objets sont également des candidats clés pour aller au-delà de la simple étude à leur niveau moléculaire et ce sont des composés idéaux pour explorer la détection de la chiralité au niveau supramoléculaire grâce à des études combinées entre la diffraction des rayons X sur monocristal et les spectroscopies chiroptiques. L’ingénieur recruté sur ce projet rejoindra le consortium de chercheurs mis en place pour mener à bien cet aspect de développement méthodologique du projet TWISTAR.

Contraintes et risques

La curiosité scientifique, la capacité à sortir des sentiers battus et une grande rigueur seront également des critères de sélection. Le français et/ou l’anglais seront les langues parlées.

Procédure de candidature

Candidature via le portail CNRS “Portail Emploi” : https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/FR1739- MICGIO-001/Default.aspx

La fiche de poste 

Laisser un commentaire